AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 → LE NORD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Lady
MAITRE DU JEU ♦ i watch
avatar
❖ Arrivée à Westeros : 12/05/2013
❖ récits : 545
❖ occupation : veillez sur vous
LOCALISATION : partout et nul part
MessageSujet: → LE NORD   Dim 2 Juil - 9:51

NordThe cold never bothered me anyway


six millions ; avant le conflit il s'agissait d'Highpoint, après que Brandon Stark ait été choisi comme gouverneur, Winterfell - bastion militaire - est devenue la capitale ; devant l'adversité, la force du nord ; dragons, mais les nordiens vivent aussi du troc ; un loup géant ; gouverneur du Nord, il est choisi par le conseil - il s'agit d'Ardrian Stark à l'heure actuelle ; nordien, nordienne ; armée de nuit, science, équipements de survie, armes. Le nord est aussi indépendant énergétiquement de par la présence de pétrole sur ses terres ; état rattaché à la Couronne bien que n'ayant désormais plus de comptes à lui rendre ; les anciens dieux sont majoritaires, sauf à Lordsport, giron de la Foi dans le Nord ; Conflans, Îles de Fer et le val (par voies maritimes) + voir la carte.


La terre froide et peu accueillante du Nord est le berceau d'un peuple fier qui est parvenu à en conquérir les éléments. C'est une vaste région au climat rude, dotée d'un environnement hostile. Elle domine les autres terres de Westeros de par sa taille, bien que sa population ne soit pas la plus importante du continent. Quant au climat, même si l'été marque l'arrivée de températures plus douce, il fait toujours plus froid au Nord qu'ailleurs (généralement de -25°C à 20°C). Les neiges ne fondent jamais tout à fait et l'Hiver y est rude et impitoyable.  

On trouve sur ces terres, l'une des plus imposantes constructions ayant jamais existé à Westeros : le Mur. Les origines de son élaboration sont aujourd'hui encore, inconnues de la population. On s'est habitué, sans trop se poser de questions, à la présence de cet immense mur de glace. Pourtant, les scientifiques et l'Armée de Nuit se sont focalisés sur son étude. Il y a plus de 120 ans, l’intérêt porté à son égard par les bâtisseurs de la nouvelle Armée de Nuit (héritière de la Garde de Nuit) a d'ailleurs amené à la reconstruction de plusieurs pans du Mur.
Si durant de nombreux siècles les relations avec le peuple vivant au delà s'étaient adoucies, et si son existence tenait plus alors du souvenir, de la commémoration et de sombres secrets, les tensions avec les représentants du Peuple Libre se sont finalement vues ravivées par la déclaration de nouveaux décrets réduisant ses libertés. Des clans se sont affirmés avant de s'opposer aux forces du Nord, c'est pourquoi le Mur a toujours été entretenu et surveillé. Aujourd'hui subsistent encore des conflits entre ceux que l'on nomme si péjorativement les « sauvageons » et les nordiens.

Sur le territoire, la noblesse s'est peu à peu éteinte avant de pousser son ultime râle lors du dernier Hiver. Parmi ses cendres, les Whitehill s'élevèrent à la tête de la région. Devenus régents du Nord, ils contentèrent la Couronne grâce aux apports en bois de fer - une ressource forestière prisée.

La Guerre de quinze ans épargna le Nord à ses débuts. Puis, Naeressa Targaryen décida de mobiliser les forces de l'Armée de Nuit. Les forces nordiennes se renforcèrent, se structurèrent pour finalement s'ériger contre les Whitehill – alliés de la Reine – et contre la Couronne. Bien que beaucoup tendent à l'oublier, Naeressa envoya des détachements de l'Armée Royale sur le territoire afin de « ramener les nordiens à la raison » et de soutenir la famille Whitehill. Une guérilla discrète – à côté des combats qui faisaient rage dans le reste du continent – éclata. L'Armée de Nuit devint une force rebelle menée par une vieille famille écartée du pouvoir, les Stark et leurs alliés. En conclusion du conflit, les nordiens parvinrent à repousser l'Armée Royale – qui se replia sur Port-Réal – se rendant une fois de plus célèbres pour leur ténacité. Le Traité remplaça les Whitehill et propulsa le jeune Brandon Stark au poste nouvellement créé de Gouverneur du Nord.

Nombreux réfugiés en provenance des Terres de la Couronne et de l'Orage ont choisi le Nord pour se reconstruire. Ce dernier s'est rapidement remis sur pieds et continue aujourd'hui de renforcer son armée, en perspective de jours sombres à venir. En effet, entre les clans d'au delà du Mur et les fer-nés, les nordiens risquent d'être fort occupés jusqu'à l'arrivée de la saison prochaine...


La région est un peu trop lointaine, voire un peu trop abstraite d'un côté comme de l'autre. Les deux territoires ont souffert pendant le conflit mais le Nord s'en est un peu mieux tiré. De ce fait, il est souvent jalousé par les oragiens, quelquefois méprisé. Par le biais de l'Armée de Nuit, le Nord a déjà tenté d'envoyer de l'aide à la population oragienne. Il s'est toutefois heurté au gouvernement local, peu ravi de cette initiative.


Bien que leurs précédents dirigeants aient tenté d'adoucir les relations entre les deux régions, ces dernières sont plus que tendues depuis quelques mois. Brandon Stark rêvait d'une cessation des pillages (notamment après la mort de sa femme au cours de l'un d'entre eux), préférant reporter son attention sur les conflit entre le Nord et le peuple libre. Mais, les négociations volèrent en éclats lors de sa disparition. Orys Greyjoy n'étant plus depuis quelques temps déjà, les discussions furent alors interrompues. Une attaque attribuée aux fer-nés sur la côte nordienne mit le feu aux poudres (bien que les Îles de fer ne l'aient pas revendiquée), ravivant pour de bon le conflit entre les deux régions.


Les nordiens et les ouestiens sont de vieux ennemis. Au cours du dernier siècle, ils ont plus décidé de s'ignorer qu'autre chose. L'Ouest représente tout ce que le Nord méprise et inversement.  


De par l'éloignement des deux régions, Dorne et le Nord se côtoient rarement. Entre les étendues glacées et les déserts, tout un monde les sépare malgré la rudesse de l'environnement avec laquelle leurs habitants sont obligés de composer. Rares sont les nordiens qui peuvent être trouvés à Dorne -en comparaison avec les bieffois ou les ouestiens par exemple, davantage présents sur le territoire. Indépendant au niveau des ressources énergétiques, le Nord n'a pour le moment aucune raison de traiter avec Dorne, et inversement.


Il se trouve que la Couronne ne comprend pas toujours les réalités nordiennes. Elle l'a d'ailleurs prouvé à plusieurs reprises au cours de son histoire. Au début de la Guerre de quinze ans, le Nord faisait partie des régions épargnées par les plans de la Reine. Lorsqu'elle réclama une partie de l'Armée de Nuit, les Whitehill, dirigeants du Nord à l'époque, la lui accordèrent. Cela créa des tensions entre l'Armée et son gouverneur, et les conflits se répercutèrent au sein du peuple. La fin de la guerre amena les nordiens à choisir Brandon Stark pour les représenter. Depuis ces derniers gèrent leur affaire et ne veulent pas que la Couronne vienne y fourrer son nez.


Le Val a tenté plusieurs fois de constituer des accords avec le Nord, afin de l'équiper en réseaux de télécommunications (domaine dans lequel les vallois excellent et qui plus est favorable à l'espionnage). Flairant l'embrouille, les dirigeants du Nord ont catégoriquement refusé, préférant user de leurs propres bien que modestes ressources en matière de communication. La Résistance valloise a quant à elle toujours eu beaucoup de respect et d'admiration pour le Nord et ses valeurs.


Les deux régions sont de vieilles alliées. Malgré des tensions mineures au cours de leur Histoire, elles ont toujours été proches et leurs liens se virent renforcés avec le retour des fer-nés. L'attaque de Grey Harbor (première attaque sur les côtes nordiennes) fut tragique pour les conflanais qui pleurèrent autant leurs victimes voisines que les principaux concernés. De nombreux échanges virent le jour entre l'Armée de Nuit et la flotte conflanaise, tant sur le plan technique que sur le plan humain. Aujourd'hui encore, il n'est pas rare de voir des militaires effectuer des stages dans l'une ou l'autre force armée. Ce soutien mutuel s'affaiblit lorsque Brandon Stark entama des négociations avec les Îles de Fer, nourrissant un conflit inévitable avec le Gouverneur de l'époque, Rowan Mallister. Ce dernier considéra cette entreprise comme absurde et inutile : seuls moyens de subsistance pour les fer-nés, les pillages ne cesseraient pas et cela même si le Nord offrait son aide à la reconversion de la région, selon lui. Depuis que Brandon Stark a été remplacé par son fils, suite à sa disparition, les tensions se sont évanouies. Ardrian Stark est en effet opposé à toute négociation avec les Îles de Fer et particulièrement depuis la première attaque il y a près de vingt ans sur Yronport.


Continuant de pratiquer les mariages d’intérêt (aristocratie oblige), le Lord a récemment proposé la main de sa fille au Nord. Une décision qui en a étonné plus d'un, bien que visant une aide militaire de la part du Nord, ainsi qu'une possible alliance pour lutter contre les éventuelles attaques fer-nées. Beaucoup d'aristocrates ont pour le Nord du mépris à peine dissimulé. Tout ou presque oppose le Bief à cette région : la première est une terre fertile, agréable, accessible, tandis que le Nord est brut, rude, durement cultivable et escarpé. Et leurs habitants respectifs reflètent parfaitement ces territoires, rendant l'entente entre eux particulièrement difficile.  


Les nordiens et le peuple libre ont une histoire commune compliquée. Si les récits d'un passé lointain évoquent des collaborations successives, les rapports entre eux sont de nouveau tendus. Lors du dernier Grand Hiver, une partie du peuple libre a franchi le mur, afin d'augmenter ses chances de survie. C'est pour cette raison que l'on trouve parmi les nordiens une petite communauté aux mœurs si curieuses. Alors qu'une partie de ce groupement de population n'aspire qu'à la tranquillité, une minorité donne du fil à retordre aux autorités nordiennes. On trouve parmi elle des clans antagonistes causant de nombreux soucis à l'Armée de Nuit. Cette dernière est chargée de protéger le peuple des raids qui sont un écho amer aux attaques-fer nées. Bien que les nordiens soient supposément ouverts d'esprits, les stéréotypes ont la vie dure : on murmure que les sauvageons sont adeptes de rituels sombres, qu'ils aiment les sacrifices et se tournent vers un Dieu de Glace sans nom. La plupart de ces informations sont fausses. Le peuple libre a des mœurs libérées - à l'instar des nordiens : le rang social a peu d'importance lors d'unions maritales, les enfants illégitimes peuvent porter le nom de leur parent. Ils rechignent cependant à obéir aux lois nordiennes et sont connus pour leurs bruyantes bagarres et leur éducation peu commune.
Note : on peut trouver des « tribus » et des individus solitaires éparpillés un peu partout au nord du territoire ; ils sont extrêmement rares au sud. Une petite communauté s'est installée à l'est de l'Île-aux-Ours et y demeure depuis plus d'une quarantaine d'années. Ceux là sont proches des ursiniens et collaborent aisément avec les nordiens. Ils servent même l'Armée de Nuit en lui fournissant des chiens-loups éduqués pour ses missions, une race en voie d'extinction que seul le peuple libre semble apte à faire perdurer...


Autrefois, la Garde de Nuit était un ordre militaire visant à surveiller et à tenir le Mur - rempart contre ce qui se trouvait au delà. En plus d'un millénaire, elle a connu de nombreux changements dans les racines même de son organisation. Délaissée pendant un temps, elle effectua peu à peu sa reconversion vers 1600AL. Le Mur avait connu de nombreux dommages mais en 980AL, les forces obscures qui se trouvaient au delà furent repoussées. De mémoire d'homme, il ne reste plus grand chose de ces événements. Quant à la Garde de Nuit, elle devint l'Armée, la force du Nord mêlant les frères de la Garde et les soldats des maisons nobles.
Désormais il n'y a plus de vœu de célibat ou d'ultimatum présenté aux criminels pour éviter une peine de mort, de mutilation ou de prison. L'Armée de Nuit reste toutefois une opportunité pour ceux qui souhaitent laisser leur ancienne vie derrière eux : nombreux sont les réfugiés de la Guerre de quinze ans ayant décidé de rejoindre ses rangs. Aujourd'hui, l'Armée compte près de 45 000 individus - présents de façon plus ou moins permanente et répartis sur tout le Nord. Un quart se trouve à proximité ou au delà du Mur. A sa tête, on trouve le Commandeur et en dessous de lui les responsables des différentes branches : le Premier Patrouilleur, le Premier Intendant, et le Premier Ingénieur. Les branches sont organisées de la manière suivante :

branche intendanceElle regroupe les militaires chargés de la maintenance générale de l'Armée. Il peut s'agir des cuisiniers, des armuriers, des mécaniciens... Tous ceux chargés de la logistique et de l’administratif en somme.
branche scientifiqueAssez récente, cette branche s'apparentait autrefois à celle des constructeurs. Elle se compose d'ingénieurs - une bonne partie étant chargé de la réparation et de la gestion du Mur - et de médecins, de botanistes, etc.
branche patrouille C'est le cœur de l'Armée et la branche composée du plus grand nombre. Soldats du nord, ces derniers sont formés pendant une durée variant d'un à deux ans (bien qu'ils puissent être envoyés sur le terrain avant la fin). Les patrouilleurs sont fortement respectés des nordiens. Ses membres accomplis ont le droit d'obtenir un compagnon : les patrouilles travaillent en effet avec des chiens-loups nordiens. Il s'agit d'une espèce typiquement nordienne, de gros chiens descendant de loups géants*. Honneur accordé uniquement aux capitaines des brigades de patrouille, ces derniers l'obtiennent chiot et sont chargés de l'élever. (*note : pour vous donner une idée, il s'agit d'une espèce similaire à celle des northern inuits.)


Le Nord était l'une des cibles privilégiées des fer-nés. Cependant, les attaques cessèrent après le fameux sac de Grey Harbor. Les raisons ? La capture d'otages et les menaces de la part des nordiens. Brandon Stark finit par ouvrir des pourparlers avec Orys Greyjoy, le lord ravage de l'époque et il fut convenu - les nordiens étant déjà bien occupés avec les sauvageons - d'un cessez-le-feu. Brandon Stark avait dans l'espoir de nouer des relations cordiales avec les fer-nés, un plan utopique qui en a interloqué beaucoup. Solution temporaire en réalité, l'accord fut brisé suite à la disparition de Brandon Stark et à la mort d'Orys Greyjoy. Une attaque eut lieu sur Easthallow. Bien que non revendiquée par les fer-nés, les nordiens les accusèrent, les preuves semblant les désigner. Depuis, la menace des attaques sur le territoire occupe les esprits nordiens.


Depuis le Traité, le Nord est dirigé par un gouverneur. Dans les faits, le poste fut octroyé à la famille Stark (nouveaux régents du Nord) mais Brandon désirait que l'aval d'un conseil fut donné avant l'accession au pouvoir du Gouverneur. Ce conseil est composé de vingt-cinq représentants issus de communes du Nord et choisis par vote pour assister le Gouverneur dans la prise de décisions qui se fait toujours de manière démocratique. Aux côtés de ce dernier, on trouve également le Commandeur de l'Armée de Nuit qui a voix au chapitre étant donné qu'il est chargé de l'aspect militaire. Bien souvent, il fait aussi office de conseiller. Chaque nordien a le droit de venir présenter un problème face au conseil et les assemblées générales sont ouvertes au public.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valarmorghulis.forumactif.org
 
→ LE NORD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» [Biblio] Guerres indiennes d'Amérique du Nord
» Retour en Terre du Nord
» [JOURNEE 4] MARSEILLE / NORD PAS DE CALAIS - LES MATCHS - Mercredi 17 Février 2010
» Nouveau magasin dans le nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VALAR MORGHULIS :: i. THE RED KEEP :: Tower of the hand :: Régions-
Sauter vers: